L’actualité montre qu’aucune commune n’est à l’abri de situations déstabilisantes nécessitant une réaction rapide. La tempête de 1999 ou l’explosion de l’usine AZF de Toulouse en 2001 et plus récemment la tempête Xynthia fin février 2010, la canicule en France en 2003 sont encore dans toutes les mémoires. C’est pourquoi le Plan Communal de Sauvegarde détaille l’ensemble des mesures d’urgence qui permettront de gérer au mieux ces événements inattendus.

Le plan communal de sauvegarde :

Le PCS (Plan Communal de Sauvegarde) est un outil de gestion de la crise qui permet d’organiser la sauvegarde des personnes. Il constitue le maillon local de l’organisation de la sécurité civile, et est un outil d’aide à la gestion d’un événement courant ou majeur. Il concerne l’ensemble des services communaux.

 

Le DICRIM est un outil de communication :

- Il vise une information efficace du public le plus large ;
- Il doit être rédigé avec un souci de vulgarisation recourant aussi souvent que possible à la carte, à la photographie ou au croquis.
- Il intègre les éléments du dispositif de gestion de crise prévus dans le PCS :

    • Les moyens d’alerte,
    • Les lieux de regroupements,
    • Les itinéraires d’évacuations, etc.


 

 


2009-2016 | © Alizéa -   Mentions légales - Plan du site