Depuis quand ? …

La Mairie, avec école à deux classes, fut construite en 1881-1882 sur l’emplacement d’un ancien cimetière.

Un terrain pour un nouveau cimetière, demandé en 1808 par le Préfet, fut trouvé en 1853 …

La Gare fut construite en 1845, le tronçon de voie ferrée Orléans-Tours étant terminé.

La ligne fut inaugurée le 26 Mars 1846 par les ducs de Nemours et de Montpensier, deux des fils du roi Louis-Philippe.

Le trafic fut ouvert au public le 2 Avril avec un train roulant à peine à 40 km/h.

Le service fut interrompu par la crue d’Octobre 1846, ce qui hâta les travaux de la ligne Paris-Tours par Chartres ouverte en 1865 et par Vendôme en 1867.

Une importante cérémonie eut lieu en gare de Chouzy pour le passage du Prince-Président, futur Napoléon III en 1852.

La ligne dut électrifiée en 1933 (sous station des Vallées)

La Poste … aux lettres fut l’objet d’une demande d’installation par la municipalité en 1847. En 1866, le bureau de distribution était tenu par le sieur GOUDET.

Bien avant, il existait un relais de Poste … aux chevaux : on sait par exemple que le 21 Avril 1616, le tout jeune roi Louis XIII (il a 15 ans) fait halte à Chousi au relais de Poste dirigé par le sieur MILLOT, " chevaulcheur des escuries du roy "…

Le Prieuré, cité dès 846 puis en 1027 comme possession de l’Abbaye de Marmoutiers, était occupé par des moines bénédictins … La Chapelle Saint Gilles ,démolie en 1846, fut réédifiée en 1860.

Aujourd’hui il reste un escalier du 13ème siècle, une tour du 15ème, le corps de logis principal souvent remanié datant de la fin du 16ème et du 17ème. Il fut acheté en 1791 par Antoine Jean Rattier qui fut Maire en 1810.

Le Manoir de Laleu, à l’origine dépendance du Prieuré, faisait partie de la " mense "

(biens fonciers) de l’abbé de Marmoutiers au 15ème siècle …

Dès 1275 on y cultivait la vigne en son clos d’une superficie de

" 13 arpents " … (1 arpent = 12 boisselées … et 1 boisselée = 5,6 ares environ)

En 1325, quatre à cinq moines y vivent, cultivant le blé, la vigne et s’occupant du jardin.

En 1530, le frère Nicolas Vallée, religieux de Marmoutiers, est " guide de la Seigneurie de Laleu "

Rattaché à l’archevêché de Tours en 1739, le domaine fut vendu le 1er septembre 1780 à Antoine Jean Rattier, chargé de planter au moins 1000 pieds de mûriers … en 12 ans sur sa terre de la Grande Varenne ; devenu Maire, il revendra le manoir en 1813 à Monsieur MESTIVIER, arrière - grand - père de Monsieur Camille MEUNIER qui nous a laissé une démonstration convaincante d’un épisode historique fameux : Jeanne d’Arc aurait fait halte à Laleu pour y passer la nuit du 24 au 25 Avril 1429 avec ses compagnons d’armes.

L’Abbaye de la Guiche fut fondée à la fin du 13ème siècle, suite à un vœu de Jean Ier de Châtillon, comte de Blois, et d’Alix de Bretagne, son épouse.

La première pierre fut posée le 6 Août 1273 et le couvent baptisé " Garde Notre Dame " fut achevé en 1277.

Occupé pendant plus de cinq siècles par des religieuses de l’ordre des Clarisses, l’abbaye sera abandonnée sous la période révolutionnaire (il restait 8 sœurs) puis vendue en 1791, pillée et en partie détruite.

Dès l’origine, elle devient le " Saint Denis " des comtes de Blois : Jean Ier y fut inhumé en 1280 et on compta jusqu’à 9 tombeaux.

Aujourd’hui, la visite nous montre ce qui reste : un très joli côté du cloître (27 mètres) adossé à un cellier gothique (40m sur 12m) à deux nefs et sept colonnes … et une petite chapelle possédant deux tombeaux avec gisants de Jean Ier et Guy de Châtillon.
A la fin du 19ème siècle la propriété fut achetée par la famille PARDESSUS, de Blois, qui la garda longtemps.
Dernièrement, elle passa à la famille CADET puis aux actuels propriétaires, la famille COMBEROUSSE.

L’Isle Vert (ou Lillevert, Lyslevert sur certaines cartes) fut le domaine de la famille MESNARD qui donna plusieurs comtes de Chouzy et Maires de la commune (depuis la fin du 16ème siècle). Ils possédaient un château dans le bourg mais ils durent l’abandonner pendant la Révolution en 1790…Deux d’entre eux furent guillotinés à Paris en 1793 : Didier François René MESNARD de Chouzy né en 1729 à Versailles. Jean Didier René MESNARD, son fils, né en 1758 également à Versailles.


2009-2016 | © Alizéa -   Mentions légales - Plan du site