Meunier… où es-tu ?

En 18O9, on comptait 5 moulins à farine (à eau) sur le cours de la Cisse à Chouzy :
-moulin de la Guiche au Pont Bourdon,
-moulin de Chéry au lieudit du même nom,
-moulin – neuf (ou d’en haut) au début de la rue des Beaumonts,
-moulin du milieu, au bout des rues du Moulin ou des Fillettes,
-moulin du bourg (ou d’en bas) rue de la gare ,
… et Coulanges en avait 2 :  Rocon et le moulin Jouan.   
Le 2Oème siècle et la minoterie industrielle ont chassé le meunier de son moulin… Alors, maintenant, que fait-il ?… Il dort ? ?…




Dommage !…

Le quartier (ainsi que la rue) de la Hollande doit son nom à des artisans d’origine hollandaise qui s’y installèrent de 1635 à 166O environ : potiers, horlogers, orfèvres, gantiers…
De religion protestante, ils émigrèrent après la révocation de l’Edit de Nantes par Louis XIV en 1685.

Recyclage…De nombreux ponts de Chouzy

bâtiments et murs d’enceinte furent construits ou renforcés à partir de 18O9 avec des pierres de récupération… provenant de la démolition partielle de l’abbaye de la Guiche (1791-92).

C’est ainsi qu’au fond du préau de l’Ecole des Bordes, les élèves pouvaient voir un buste sculpté et un fragment gravé d’une pierre tombale…
Chanteloire, belle demeure appelée autrefois Neuf-Bury (et même New-Bury) fut construite en 1753 par une riche Créole avec des pierres venant des ruines du Château de Bury, œuvre de Florimond Robertet, à Chambon.
Le Pont du Diable édifié en 1776, en bois, fut détruit, emporté par de fortes pluies le 22 juin 1829 ; il ne fut reconstruit qu’en 1913.
Le Pont de Chéry date de 1845-46…


2009-2016 | © Alizéa -   Mentions légales - Plan du site